Le cabinet médical peut être un nouveau type d’établissement de santé de proximité et de premiers recours 

1. Un cabinet diversifié
Il est ouvert 7j/7, en fil d'attente, sur RDV ou non, pour tous, suivi médecin traitant, semi-urgence.
2. Cabinet médical informatisé, télé médecine, plateforme santé et objets connectés

Privilégie l'usage des derniers équipements, outils, innovations informatiques et biotechnologiques.

3. Sécurité et qualité des soins

Les soins sont effectués par des professionnels de la médecine de ville ou non.

4. Formation et recherche

Un cabinet de type Primary doit être capable de former des stagiaires ou des médecins.

5. Prise en charge coordonnée des soins avec un seul dossier médical

Une orientation active dans le système de soins et le secteur médico-psycho-social.

businessmen-3110816_1920
6. Justice sociale et réalisation du tiers payant

Il s'engage à respecter au mieux une charte Ethique, une charte Qualité, des règles d'hygiène, d'ergonomie et les normes handicap.

7. Prise en charge de la santé globale pour tous, de l'enfant au 4ème âge

Une prise en charge rapide en semi-urgence ou régulièrement pour des pathologies simples, chroniques, voire complexes. Il assure également la réalisation d'actes techniques de diagnostic et de soins.

8. Administrations de soins de premier recours

Les compétences de 1er recours sont le plus souvent sollicitées (médecine générale, gynécologie, pédiatrie) et la gestion d’actes de semi-urgences (cardio-respiratoires, petite traumatologie…). Offre de soins globale incluant : la prévention, le dépistage, l’éducation thérapeutique ainsi que le diagnostic, le traitement et le suivi des patients.

9. Travail en équipe

Il se fait avec la délégation de tâches, la présence d'assistantes médico-administratives, la présence de coordinateurs de soins thérapeutiques et parfois médico-sociaux. Et la présence de professionnels gérant le Back Office du cabinet médical.

10. Une architecture adaptée au concept

Un cabinet de type Primary contient des cabinets de consultations et box dédiés équipés. Il a également un plan, des aménagements, une décoration, du matériel de qualité avec un plateau technique d'expertise de qualité labellisé (échographe, ECG, spiromètre, télémédecine...).

Ce cabinet médical répond a des critères identifiés  tant pour les professionnels qui le souhaitent que pour les patients vigilants

Les médecins exerçant en ville peuvent être seuls ou regroupés en cabinet.

Ils peuvent demander à devenir une Maison de Santé Pluri disciplinaire (MSP) auprès de l’ARS.

Les cabinets médicaux de ville doivent répondre à des critères stricts, incités, voire contrôlés par plusieurs instances. 
Ils peuvent définir un Projet de Santé qui leur est propre et qui fonde leur organisation et leur fonctionnement.

« Le primary » correspond à un projet de santé spécifique que peut choisir une MSP 

« Le primary » correspond à un projet de santé spécifique, 

Projet qu’une équipe peut choisir pour leur  MSP. 

Seul l’agrément MSP donne lieu à l’obtention de subvention

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *