Quelques soient les motivations qui nous ont conduit à choisir les longues études de médecine, les pénibles concours et examen,  à supporter les amphi , les TD et les dissections, à errer dans les couloirs des hôpitaux pour trouver notre place, à affronter le regard scrutateur du malade qui devine notre embarras, à passer l’urinoir tout en signalant dune petite voix que l’on est externe, à ne pas vaciller sous les foudres du chef de clinique pour lequel nous ne sommes juste bon qu’a … au fait à quoi

Finalement on y est arrivé on a survécu, on a tenu bon et le diplôme est là…

Et après .. et voilà que c’est pire encore

Première étape

Certes il y a les remplacements, la vie de famille.. mais à un moment donné il faudra bien se fixer

Choisir de devenir salarié, ou retourner à l hôpital ou s’installer en Libéral .. et pourquoi pas un mixte de tout cela..

Dans tous les cas on ne sera que rarement au 35 heures et il faudra faire des compromis sur le WE le mercredi la journée des enfants le soir…

Deuxième étape 

Il faut penser à l’installation.

Pour s’installer il faut un local.

Il faut choisir un lieu d’installation en fonction de SA VIE PERSONNELLE actuelle et  future

Une installation est souvent considérée comme étant réaliser à vie.

Mais le mode de vie actuel peut imposer des déménagements en fonction du conjoint, d’aléas de santé ou de contraintes familiale

Je pense à un confrère nécessitant un suivi régulier pour une pathologie chronique, à un confrère qui devait s’occuper de son  le parent souffrant d’Alzheimer, à un confrère dont l’époux fut muté à l’étranger pour de plus hautes fonctions

Et surtout dans tous les corps de métier on dit qu’il faut changer au bout de 5 ans qu’en est il en médecine??

Et c’est là que le premier DILEMME commence…Et ce n’est que le premier

Ou et Comment va t on engager notre vie ?

Et c’est un Dilemme car c’est une Alternative contenant deux propositions contraires ou contradictoires et toutes deux insatisfaisantes entre lesquelles on est mis en demeure de choisire à cahque étape du procesus de décision et de réalisation de son installation

Aucune solution n’est parfaite

Et en fait aucune n’est si définitive que celà

mais on ne nous avait pas tout dit ..

ACM médical santé est persuadé que

pour une bonne installation avec le moins d’effet péjoratif,

un vrai COACHING D’ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE 

est indispensable. 

 

 

 

 

 

 

 

INSTALLATION: EN LIBERAL OU NON…Un vrai dilemme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *